Grand Etang, un rendez-vous pour les randonneurs

Particulièrement apprécié des randonneurs, le Grand Etang est un bassin naturel situé à 400 mètres d’altitude, dans le Parc National de la Guadeloupe. Avec ses 10 mètres de profondeur et ses 10 ha de surface, le Grand Etang est parfait pour les amateurs de randonnée et de détente. D’après les scientifiques, cet immense étang provient d’une réaction du relief aux laves de la Madeleine. Grâce à une couche profonde riche et entièrement constituée d’argile, le Grand Etang dispose d’une forte capacité de rétention d’eau. Actuellement, ce bassin naturel puise sa source de trois ravins situés en hauteur.

Se rendre sur ce site n’est pas difficile, il vous suffit de suivre la N1 en direction de Capesterre, puis de prendre la D4 au niveau de la Grande Terre. Suivez les indications menant aux chutes de Carbet, puis suivez les flèches menant jusqu’au Grand Etang. La route est à la fois sinueuse et abrupte. La forêt tropicale qu’elle traverse vous permettra toutefois d’avoir un avant-goût de la beauté du site. Outre les palmiers royaux, ce sentier est aussi bordé d’arbres à pains et de bambous géants. Il vous faudra environ un quart d’heure en voiture, pour atteindre le point de départ de la randonnée.

Grand Etang, un havre de paix dans les hauteurs

Vérifiez votre équipement avant d’attaquer la randonnée. Pour cela, n’oubliez pas vos chaussures de marche, une solution anti-moustiques, ainsi qu’un sac à dos et une bouteille d’eau. Le sentier de la randonnée vous mènera à la découverte d’un sous-bois tropical riche en diversités. Au fur et à mesure de la progression, la forêt devient plus humide et le silence rend parfois le paysage mélancolique. Ce calme n’est toutefois qu’apparent et se trouve, de temps à autres, perturbé par le chant magnifique des oiseaux. Vous y rencontrerez le grèbe à bec bigarré, le balbuzard pêcheur, le colibri et les poules d’eau.

Après la montée, les randonneurs pourront effectuer une halte à l’observatoire ornithologique situé au panneau numéro 15. Il s’agit d’un lieu merveilleux où les touristes sont tenus de respecter une pause silencieuse. C’est grâce à celle-ci que des oiseaux de différentes espèces s’approchent de ce bâtiment en toute quiétude. Après la pause, vous poursuivrez votre ascension en empruntant, cette fois-ci, des escaliers naturels formés par des racines. Le bruit de l’eau se fera omniprésent et des jeux de lumière viendront créer une ambiance formidable. Au bord du Grand Etang, vous découvrirez des palétuviers d’une hauteur incroyable, des jambosiers et d’autres curiosités qui font le charme de cet endroit unique.

mercredi 17 février 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :