Les différents types de peintures d’intérieur

Si vous projetez de (re)peindre votre intérieur et que vous êtes débutant dans le domaine, sachez qu’il existe trois types de peintures : les peintures à l’huile, les peintures à l’eau et les peintures spécifiques. Les peintures à l’huile sont dites en phase solvant, dont la variante la plus couramment utilisée est la glycérophtalique. Il s’agit d’une peinture de très bonne qualité composée de résines et de mélange d’huile. Ses principaux avantages résident dans le fait qu’elle peut résister aux chocs et aux rayures. De plus, elle ne risque pas de jaunir et peut être lavée facilement.

Les peintures à l’eau, quant à elles, se déclinent en peintures acryliques et en peintures vinyliques. Les premières ne dégagent pratiquement pas d’odeur et sèchent vite, mais ne sont pas lavables. Les peintures vinyliques s’appliquent généralement sur les métaux et ont tendance à rester souples. Enfin, les peintures spécifiques sont à utiliser sur les métaux pour leur assurer une protection antirouille.

Les critères de choix

Le choix de la peinture à utiliser repose en grande partie sur les résultats escomptés. Mais il faut savoir que pour tout type de peinture, trois sortes de rendu sont possibles, à savoir le brillant, le mat et le satiné. Ces rendus conviennent à toutes les pièces de la maison, tout dépend du choix de chacun.

Voici tout de même quelques conseils pour vous aider à choisir. Privilégiez un fini brillant pour une cuisine dynamique et pour la salle de bains où l’humidité est toujours de la partie, le brillant étant très facile à entretenir. Si vous souhaitez donner une ambiance feutrée au salon et aux chambres, optez pour un fini mat, tandis que le satin est davantage conseillé dans une chambre d’enfant. Son reflet très léger réduit les défauts visuels qui peuvent parfois gêner.

jeudi 28 mars 2013, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :