Durée compter 2h30
Niveau moyen
Accès facile d’accès, N3 et D11 au nord-est de Basse-Terre
Intérêt bassins et toboggan naturels, végétation luxuriante

En Guadeloupe, les sentiers pédestres portent le nom de traces. Les randonneurs se feront donc un plaisir d’emprunter ces traces notamment pour atteindre la superbe chute du Galion !

Sachez que le Parc National de la Guadeloupe représente plus de 300 kilomètres de traces, de tous niveaux et de durées différentes. Ainsi il y en a donc pour tous les goûts !

Nous vous recommandons de faire appel à l’office de tourisme afin d’avoir toutes les informations nécessaires avant de vous aventurer dans la forêt tropicale.

Sachez que cette forêt est classée au patrimoine de l’UNESCO en tant que réserve mondiale de la Biosphère ! De plus, la forêt guadeloupéenne est aujourd’hui la plus grande forêt primaire des Antilles.

Le Parc National regorge de cascades, chutes d’eaux, de toboggans naturels –aussi connus sous le nom de coulisses…

La chute du Galion, moins touristique de la chute de Cabret se situe au cœur du Parc National de Guadeloupe. Ce site touristique est fort apprécié des amateurs de randonnées et de nature. Le départ s’effectue souvent au niveau des bains jaunes.
D’une durée de 2h30 aller-retour, cette marche offre de nombreuses surprises en chemin puisque vous y croiserez de nombreux bassins naturels où la baignade est possible ainsi que des toboggans naturels !

Vous marcherez dans une végétation tropicale : fougères, bambous… ; attention par ailleurs aux racines et pierres glissantes ainsi qu’à la boue qui s’invitent très souvent au rendez-vous.

Avant d’atteindre la superbe chute du Galion d’une hauteur de 40 mètres, il vous faudra escalader quelques mètres à l’aide de cordes fixes pour enfin découvrir la beauté du site. Pour les moins intrépides, sachez qu’il existe un escalier de terre et de racines qui vous évitera d’escalader.

Ce lieu révèle toute la beauté de l’écosystème de la Guadeloupe. Une fois arrivée à la chute d’eau, que diriez-vous d’une douche sous une chute d’eau de 40 mètres ?

La nature vous offre un massage stimulant dans un paysage paradisiaque dont vous vous souviendrez longtemps !

mardi 14 septembre 2010, par Lucile Parrilla

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :