Les conditions idéales pour la culture du piment végétarien

Exigeant une température assez élevée pour se développer, le piment végétarien se cultive parfaitement dans les régions tropicales. En effet, la température idéale pour cultiver cette espèce de piment se situe entre 20°C et 24°C. Pour choisir le lieu de votre plantation, privilégiez un coin de votre jardin qui soit lumineux, protégé du vent, mais aussi humide.

Le sol

Le piment végétarien a besoin d’un sol bien drainé. Celui-ci doit aussi être meuble et riche en matières nutritives. Si ce n’est pas le cas, vous devez le nourrir avec du fumier décomposé. Le pH du sol doit se situer entre 6,5 et 7.

Plantation

Pour la plantation proprement dite, vous avez le choix. Vous pouvez d’abord faire votre semis dans des petits pots placés dans un endroit d’une température de 25°C. Vous constaterez alors les premières feuilles au bout de trois semaines. Lorsque les plans atteignent environ 10 cm, vous pouvez les mettre en terre. Une distance de 50 cm est nécessaire entre chaque pied. Versez d’abord dans le fond du trou une fumure composée de compost et d’engrais. Placez votre plan et rebouchez le trou par du compost et de la terre de jardin mélangé. Ensuite, vous devez éclaircir tous les 4 cm et à chaque fois que cela s’avère nécessaire. Vous pouvez aussi semer directement en terre.

Entretien

Le piment végétarien n’est pas très difficile à entretenir. Vous devez juste prendre l’habitude de l’arroser généreusement, surtout lorsque la température est élevée. Lorsque vous arrosez votre plante, visez bien le sol en évitant les feuilles. Celles-ci peuvent aussi jaunir après quelques mois. N’hésitez pas à les enlever, de même que les feuilles présentant des signes de maladie afin de protéger votre plante. La maladie la plus fréquente qui attaque le piment végétarien est l’alternariose qui laisse des taches noires sur les fruits. On peut également constater des oïdiums sur les feuilles.

Les piments végétariens sont aussi très appréciés par les limaces et les pucerons. Protégez votre plante pour les faire fuir.

lundi 1er juin 2015, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :