Les cétacés de Guadeloupe, un cadeau de la nature

La richesse naturelle de la Guadeloupe n’a pas de limite. Si ses paysages pittoresques et ses fonds marins magnifiques sont déjà fascinants, la rencontre avec les cétacés l’est encore davantage. Véritables dons de la nature, les cétacés constituent des espèces devenues rares. Terre bénie, la Guadeloupe dispose de la chance de compter dans ses eaux une grande variété de cétacés. Dauphins, cachalots, baleines, viennent chaque année profiter du calme de la région pour mettre bas.

Grâce aux guides autochtones et aux différents clubs spécialisés, les touristes pourront partir à la rencontre de ces merveilles de la nature. Parmi les plus fréquentés, citons par exemple le club des Heures Saines. Situé sur la commune de Bouillante à Malendure, ce club offre des escapades en bateau destinées à découvrir les cétacés. Cette aventure vous plongera dans un autre univers où en compagnie des guides vous serez aux aguets du moindre souffle des baleines ou des cachalots. Ce sera également l’occasion pour les plus chanceux d’assisiter aux danses féeriques des dauphins.

Découverte des cétacés, une rencontre pas toujours fructueuse

Malgré l’expérience des guides et la performance des détecteurs et autres sondes utilisés, la rencontre avec ces mammifères marins n’est pas toujours possible. A chaque voyage, l’équipage et les touristes s’arment de patience pour guetter à l’horizon, le souffle conique ou vertical des mammifères, indiquant leur présence. D’autres méthodes comme l’écoute à l’hydrophone sont aussi utilisées pour détecter le chuintement des cachalots, le sifflement des dauphins ou le chant guttural émis par les baleines à bosse mâle pour attirer leur compagne.

Une fois l’un de ces signaux détectés, le bateau se dirige lentement à la rencontre de ces mastodontes de la mer. Lors de cette étape, les consignes des guides avant le départ doivent être respectées à la lettre. Il est alors formellement interdit de lancer quoi que ce soit dans la mer même s’il s’agit de nourriture, la plongée au milieu des animaux est également proscrite. En dehors de cela, le spectacle offert par ces animaux est vraiment fantastique. La danse gracieuse des dauphins, le saut agile des baleines et des cachalots, toutes ces acrobaties féeriques amuseront les yeux médusés des spectateurs.

vendredi 22 janvier 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :