Happy Beauty : paix, beauté et bien-être

Dans le souci de procurer un véritable instant de bien-être et de repos, l’institut Happy Beauty accueille aussi bien les femmes que les hommes dans une atmosphère zen. Aux heures d’ouverture, il est tout à fait possible de s’offrir une petite parenthèse beauté sans obligatoirement prendre un rendez-vous. De ce fait, même les plus actifs pourront s’en remettre au professionnalisme des esthéticiennes de l’institut pendant leur pause déjeuner.

Pour profiter de tarifs préférentiels, Happy Beauty propose à ses fidèles clients une formule d’abonnement permettant de bénéficier de nombreux avantages. Sur simple présentation de la carte Club Happy Beauty, on peut profiter d’une réduction de 40% sur les prestations du centre et d’un maquillage flash gratuit. Le premier mois est même offert. Autrement dit, ici, tout est fait pour se chouchouter sans forcément faire souffrir son portefeuille.

Les prestations de Happy Beauty

Les prestations de l’institut de beauté Happy Beauté sont très variées pour répondre à tous les besoins et à toutes les envies. Des soins du visage aux soins des pieds, en passant par les mains et le corps, tout y est pour se faire beau et belle de la tête au pied. Pour le soin du visage par exemple, cinq formules sont proposées selon le type de peau à traiter : Happy Skin XL pour les peaux à problèmes, Happy Lift pour les peaux matures, etc.

À la carte de soins s’ajoutent d’autres prestations, comme le maquillage, l’épilation à la cire en un temps record pour les plus pressés et des cures minceur qui offrent une solution intéressante contre la cellulite et la peau d’orange. L’institut utilise notamment des technologies de pointe, comme le Cellu M6 intégral pour rendre les séances de cure plus efficaces. D’autres techniques sont évidemment appliquées, telles que le lipomodelage manuel, l’électrostimulation et l’enveloppement à froid.

Institut Happy Beauty

Le Raizet

97139 Abymes – Guadeloupe

Tel : 0590 93 26 96

Site web : happybeautycaraibes.com

lundi 27 février 2012, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :