Le kizomba

Le kizomba est une des danses les plus populaires en Guadeloupe. Originaire d’Angola, ancienne colonie portugaise, le kizomba est aussi un genre de musique particulier, et combine le semba et le kilapanda, chantés généralement en portugais. Souvent confondue avec le zouk, cette danse lui ressemble beaucoup. L’enchaînement des mouvements créent une danse très sensuelle. Le kizomba se distingue également par un rythme inhabituellement très lent.

Cette musique a été popularisée en 1981 par le groupe SOS Band puis a été rendue plus attractive par Edouardo Pain, un des grands noms du genre musical, sous l’inspiration des Afro Sound Star. Elle s’est ensuite mondialisée. Les adeptes ont alors organisé des soirées pendant lesquelles on dansait uniquement sur cette musique. Le kizomba est devenu un emblème musical dans les pays lusophones, bien que l’on continue à le confondre avec le zouk.

Où prendre des cours de kizomba ?

Plusieurs clubs de kizomba ont ouvert leurs portes en Guadeloupe et proposent des cours pour tous les niveaux. Au Gosier, l’Association Kiz’Africa organise des séances à la Boca les mercredis soirs, vers 20 heures. La première partie de la soirée est réservée à l’initiation des débutants. Ensuite, les danseurs de niveau plus avancé entrent en piste. À la fin de la séance, la piste est ouverte pour la danse libre.

Aux Abymes, les cours de kizomba se tiennent au Blue night, également les mercredis soirs. D’autres cours de kizomba ont lieu à l’Espace Kanel les lundis dès 18h30. Le cours commence par une initiation puis une partie est destinée aux nouveaux Enfin, il y a des cours pour les danseurs confirmés ; les pas sont alors plus compliqués.

L’école de danse « Candela » enseigne des danses latines et afro-caribéennes, dont la salsa, le bachata et le kizomba. Des professeurs expérimentés dispensent des cours à l’Espace Tian à La Boucan, à Sainte-Rose, et au Jardin Biguine, au Gosier. Les cours pour les nouveaux et les débutants ont lieu les vendredis soirs, de 20h30 à 21h30 à la Havana, et les samedis de 9h à 10h au Jardin Biguine.

vendredi 12 juillet 2013, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :