Programmez votre séjour durant la basse saison

Organiser ses vacances en Guadeloupe durant la basse saison est la solution idéale pour préserver son portefeuille. Sur l’archipel, les basse et haute saisons dépendent de l’environnement climatique ainsi que du calendrier des événements. Les périodes de l’année durant lesquelles les tarifs des hébergements sont les plus élevés sont les mois de juillet-août et décembre à mai. Les moyennes saisons vont de mai à juin et de novembre à décembre. Pour trouver la location la moins chère, privilégiez alors la basse saison, de septembre à novembre.

Pourquoi les prix sont différents au cours d’une même saison ?

Pour un même type d’hébergement (hôtel, chambre d’hôtes ou gîte) et au cours de la même période, on peut faire face à des prix différents. La situation géographique de la location (quartier populaire, calme, proche des plages ou des sites touristiques) ainsi que le degré de sécurité peuvent être des raisons qui justifient le prix. La différence des tarifs peut également s’expliquer par la qualité de l’hébergement, les infrastructures proposées, la présence de groupe électrogène ou tout simplement le confort des lieux.

Comment allier qualité et juste prix ?

Opter pour la location la moins chère n’est pas forcément synonyme de sacrifice au niveau du confort et de la qualité. En effet, même s’il n’est pas rare de tomber sur des offres qui semblent alléchantes, mais qui sont loin de tenir leurs promesses quant à la qualité de l’hébergement, il est toujours possible d’allier qualité et juste prix. Pour cela, il convient de tenir compte des tarifs moyens appliqués pour les locations. De septembre à novembre, un séjour d’une semaine dans un gîte coûte environ 300 euros. Pour le même type de location, mais cette fois-ci au cours des mois de juillet et août, comptez 450 euros/semaine, et jusqu’à 500 euros pour le mois de décembre.

lundi 2 juillet 2012, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :