Le Moule

Tous les mois d’août, le rendez-vous des adeptes de vide-greniers se retrouvent à Villeloin Coulangé. Chaque deuxième dimanche du mois, Le Moule ouvre son marché aux puces. Toutes sortes d’articles y sont présentes, vieux et moins vieux, certains datant de plusieurs années, d’autres pas encore utilisés.

Pointe-à-Pitre

Certains des marchés aux puces assez folkloriques de la Guadeloupe sont mondialement connus. A Pointe-à-Pitre, le marché aux puces occupe une cinquantaine d’étals et se tient de 6 à 13 heures. Les visiteurs y ont accès gratuitement. Pour les exposants, le tarif est forfaitaire, avoisinant les 7 euros. C’est une excellente occasion pour dénicher des petites merveilles à prix sacrifiés.

Saint-François

A Saint-François, le marché aux puces offre un large choix d’articles anciens, de brocantes, d’antiquités et d’objets quasi-neufs. L’entrée est libre pour les visiteurs de 8 heures à midi.

Les Abymes

Organisée par l’association Sé Pou Yo, l’événement de chaque premier dimanche du mois se tient sur l’esplanade de la salle des fêtes des Abymes, derrière l’Office du tourisme, de 8 à 13 heures. L’entrée est gratuite pour les visiteurs, mais le tarif est de 5 euros pour les exposants. Sur place, l’aérographiste "Dready B" offre ses services pour personnaliser et offrir une seconde jeunesse à vos objets. L’association incite à une consommation responsable, un message qu’elle fait passer à travers son slogan qui argue qu’un objet que l’on n’utilise plus peut toujours servir à quelqu’un d’autre.

Sainte-Anne

Au cours d’un périple à Saint-Anne, si l’envie de chiner vous prend ou si vous recherchez des antiquités, faites un tour au marché aux puces de la Plage de Galbas, ouvert de 7 à 13 heures chaque troisième dimanche du mois.

Petit-Bourg

A Petit-Bourg, il y a un marché aux puces réservé aux enfants. On y trouve des livres, des jeux, des vêtements à des prix concurrentiels. Pour y participer, il suffit de venir et de s’y inscrire. Le marché se tient du côté de la mer, après l’entrée sur la plage de Viard.

jeudi 18 juillet 2013, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :