Nautisme de plaisance : un large panel d’offres

Face à l’engouement des visiteurs pour le nautisme de plaisance, les prestataires suggèrent un large panel de services, allant de la simple location d’un petit bateau aux croisières de luxe. Depuis la mise en vigueur de la loi Pons portant sur la défiscalisation des investissements dans le secteur de la plaisance, la flotte de la Guadeloupe ne cesse de s’agrandir. Vous pouvez même opter pour une balade en mer de quelques jours à bord d’un bateau, accompagné d’un skipper et d’hôtesses.

Dans le cas où votre budget serait assez modeste, vous avez la possibilité de louer une petite embarcation avec laquelle vous avez la possibilité d’explorer les nombreux îles et îlets de l’archipel. Vous vivrez des moments inoubliables au cours de ces expéditions en mer. Vous serez agréablement surpris par la beauté et la diversité des sites visités. Vous constaterez que la réputation de l’archipel est justifiée. Il s’agit effectivement de l’endroit idéal pour réaliser vos rêves en matière de nautisme de plaisance.

Le nautisme de plaisance, à alterner avec les activités sportives et de loisirs

Vous pouvez opter pour une mini croisière. Vous visiterez l’île des Saintes, Marie-Galante, Petite Terre, la Désirade. Certains opérateurs prévoient même un voyage jusqu’à la Dominique, Barbuda et Antigua. Vous aurez l’occasion de vous adonner aux plaisirs des excursions en mer. Les programmes sont ponctués d’escales dans les sites les plus intéressants où vous pourrez pratiquer de nombreuses activités sportives et de loisirs nautiques.

Que vous soyez débutant ou confirmé, vous bénéficierez de services d’une qualité irréprochable. Votre passage en Guadeloupe représente également l’opportunité pour un apprentissage à la voile ou à la conduite d’un catamaran. Vous pouvez vous initier à la navigation sportive qui alternera au nautisme de plaisance. Si vous souhaitez explorer la richesse des fonds marins, vous pouvez opter pour une excursion à l’îlet de Petite Terre. Dans le cas où vous ne seriez pas un plongeur chevronné, la randonnée subaquatique est une alternative. Il suffit de vous munir d’un masque, de palmes et d’un tuba.

mercredi 8 février 2012, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :