La sécurité et la visibilité sont des règles essentielles

Le snorkeling, ou plongée en apnée, est une pratique de plus en plus appréciée dans les contrées tropicales comme la Guadeloupe. Avant tout, il s’agit d’un moyen peu onéreux pour accéder aux merveilles des profondeurs sous-marines, car on n’est pas obligé de louer la bouteille et les autres matériels. C’est également un moyen plus sportif de découvrir les paysages marins, car on met le corps à contribution durant chaque phase de la plongée.

La première précaution est de s’éloigner des courants marins dangereux qui sont généralement présents dans les passes ponctuant les récifs coralliens et les lagons. Il est par ailleurs fortement recommandé de vêtir un t-shirt clair ou mieux, un combi-short en lycra afin d’éviter les coups de soleil au dos. Si vous n’avez pas l’expérience du snorkeling, il est préférable de s’adresser à un club de plongée certifié.

Les plus beaux sites sous-marins à explorer en snorkeling

C’est en se rendant sur la plage de Malendure, dans la localité de Bouillante qu’on pourra accéder à l’un des spots les plus réputés de la Guadeloupe. La mer y est calme de par l’absence de vents dominants, et les courants marins sont faibles. L’eau offre par ailleurs une bonne visibilité pour apercevoir la faune et la flore en profondeur, notamment dans la réserve Cousteau. À Pointe-Noire, vous pourrez plonger sans problème au cœur du périmètre marin inclus dans le parc national de la Guadeloupe.

Si vous avez la possibilité de vous rendre aux îles des Saintes, vous aurez accès à des sites assez peu fréquentés. Même si les récifs ne sont pas imposants au large de ces îles, on est toujours saisi par la beauté des coraux qui tapissent les fonds rocheux. L’Anse du Figuier est à privilégier pour la pratique du snorkeling. Et il ne faut pas oublier que Les Saintes abritent différentes espèces de tortues marines endémiques.

vendredi 27 juillet 2012, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :