Les effets bénéfiques du soleil

On le sait depuis déjà des décennies, le soleil présente de multiples bienfaits. Pour commencer, c’est un excellent remède qui permet de retrouver la bonne humeur et de lutter contre la dépression. Si auparavant, on déduisait cela par simple constatation, il existe désormais des explications fondées par des études spécifiques. En effet, le soleil émet des séries d’ondes qui, lorsqu’elles sont perçues par l’organisme, sollicitent des hormones à l’origine d’une sensation de bien-être, les endorphines.

L’autre grand avantage procuré par le soleil, c’est la production de vitamine D. Cette dernière contribue à l’absorption ainsi qu’à l’utilisation par l’organisme du phosphore et du calcium. Par ailleurs, la vitamine D participe au processus de la division cellulaire. Il permet de maintenir les fonctions musculaires ainsi qu’une bonne santé dentaire et osseuse. Pour bénéficier des bienfaits vitaminés du soleil, il vous suffit d’exposer vos mains et votre visage pendant quelques minutes aux rayonnements. Les rayons ultraviolets de catégorie B entrent alors en contact avec votre peau et grâce à un processus complexe, se convertissent en vitamine D.

Les méfaits du soleil

Malgré qu’il soit à l’origine de nombreux avantages, le soleil est malheureusement dangereux pour la santé, notamment pour les yeux et la peau. À l’origine de ces méfaits, les rayons ultraviolets ou UV, d’origine A et B. Si les UVC sont atténués par la couche d’ozone et sont inoffensifs, les UVA constituent une grande partie du rayonnement solaire (90 %) et ce sont eux que subit l’organisme. Ils ont pour effet d’accélérer le processus de vieillissement de la peau.

Les UVB, quant à eux, sont en partie atténués par l’atmosphère et représentent 5 à 10 % du rayonnement solaire. Ils sont à l’origine des coups de soleil. Notez par ailleurs que les rayons ultraviolets A et B sont tous deux cancérigènes. Ils peuvent notamment favoriser l’apparition des mélanomes. D’autres formes de cancer de la peau peuvent également se développer. Ils sont principalement dus aux rayons UVB et touchent les personnes de plus de 45 ans qui s’exposent trop souvent au soleil.

mardi 19 juin 2012, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :