La nature dans toute son authenticité

De par sa formation, Terre-de-Bas offre un cadre nature agréable propice à l’évasion et au dépaysement. Escarpée et particulièrement montagneuse, elle est avant tout connue pour le Morne Abymes qui culmine à 293 mètres d’altitude. Terre-de-Bas s’installe ensuite sur un vaste plateau appelé Massif Central s’élevant à 50 mètres au-dessus de la mer.

De par sa structure, l’île vous offre ainsi le privilège de vous aventurer en pleine nature grâce à plusieurs parcours. Partez alors à la découverte de ses plus belles richesses naturelles en randonnée. Quatre circuits balisés sont aujourd’hui mis à votre disposition. Vous avez le choix entre :
-  la Trace des Falaises de 11 kilomètres qui relie le lagon de la Porte d’Enfer à l’ancien moulin de La Mahaudière désormais édifié en chapelle ;
-  la Trace du Morne de 1,7 kilomètre caractérisée par ses forêts aux multiples parfums ;
-  la Trace du dessus de l’Étang offrant un fabuleux panorama sur l’archipel des Saintes ;
-  la Trace du pied de l’Étang qui délivre une vue imprenable sur les hauteurs de Grande-Anse.

Grande-Anse

Terre-de-Bas abrite deux quartiers principaux, à savoir Grande-Anse et Petite-Anse. Grande-Anse consiste ainsi en un petit village localisé au nord-est de l’île, dans l’anse éponyme. Constituant le lieu de bourg d’arrivée de plusieurs navires, elle est mondialement célèbre pour sa plage de sable doré longue d’environ 1 kilomètre au pied d’une montagne verdoyante. De plus, elle offre une splendide vue sur la Baie des Saintes et l’îlet Cabrit.

Petite Anse

Malgré sa dénomination, Petite-Anse s’établit comme le centre administratif de Terre-de-Bas. Il s’agit du village le plus vaste de l’île. Dressée en plein cœur d’une Vallée encerclée de montagne, elle n’offre cependant aucun point de vue sur la mer. Durant votre séjour, appréciez tout simplement la beauté de son patrimoine architectural. Découvrez entre autres l’église dédiée à Saint-Nicolas caractérisée par un plafond en forme de carène renversée. Elle est également entourée d’un cimetière marin, avec des tombes décorées de coquilles de lambis. Au gré de vos balades, vous apercevrez certainement des maisons en pierre qui font référence à l’origine bretonne des habitants. N’oubliez pas non plus de découvrir le site préservant les vestiges de l’ancienne poterie Fidelin.

mercredi 24 février 2016, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :