Les éléments constitutifs de la vitamine D

La vitamine D contient de nombreuses substances, parmi lesquelles figure l’ergocalciférol. Elle renferme également du cholécalciférol autrement appelé vitamine D3. La vitamine D2 est présente en faible quantité dans les végétaux. Elle agit moins que la vitamine D3. Quant à cette dernière, elle est essentiellement contenue dans des aliments d’origine animale, à l’instar de l’huile de foie de morue, qui est très riche en vitamine D. L’huile de foie de morue contient aussi de la vitamine A, élément pouvant être toxique s’il est consommé en trop grande quantité. Par ailleurs, la principale source de vitamine D3 est sans nul doute le soleil. Pendant l’été, une exposition au soleil sans écran solaire durant un quart d’heure permet de bénéficier de plus de 15000 UI de vitamine D3.

Les effets de la vitamine D sur la santé

La vitamine D est notamment connue pour son rôle dans le métabolisme du calcium et du phosphore, d’où son importance pour garder des os en bonne santé. Elle détient également une influence non négligeable sur la régulation de la parathormone, hormone avec laquelle elle interagit pour conserver la masse musculaire. D’autre part, il a été démontré que la vitamine D occupe une place prépondérante dans le développement et la protection du système immunitaire. Son action sur les activités cellulaires est aussi notable. Au final, elle constitue un élément nutritif essentiel. Il s’avère même que cette substance aide à prévenir le cancer, ou du moins à améliorer le traitement de la maladie. Cette vitamine permet aussi de prévenir le diabète. Elle allonge, en outre, l’espérance de vie et décélère le processus de vieillissement. L’hypertension, les maladies cardio-vasculaires ou encore la dépression peuvent être évitées grâce à un bon apport en vitamine D.

mardi 28 août 2012, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :