L’aquaculture en Guadeloupe, une activité concentrée sur l’élevage d’ouassous

La mise en place des premiers bassins de grossissement d’ouassous dans l’archipel de la Guadeloupe remonte en 1978. Face à l’insuffisance du nombre de juvéniles, le Conseil Régional a décidé d’implanter une écloserie en 1983, en partenariat avec le CNEXO. Deux années plus tard, la production a sensiblement augmenté et les responsables ont dû procéder à une extension des bassins sur 30 hectares.

L’aquaculture en Guadeloupe se concentre surtout sur l’élevage de crevettes d’eau douce, et cette activité ne cesse de se développer. L’archipel compte actuellement deux sites d’aquaculture qu’il faut absolument visiter lors de votre prochain séjour en Guadeloupe. Le premier centre se trouve à Sainte-Rose, à la Distillerie Séverin, le second étant le fameux parc aquacole de Pointe Noire.

Un tourisme thématique

Certes, les aquaculteurs guadeloupéens sont encore loin de la production de leurs homologues du continent asiatique, mais ils comptent faire prospérer cette branche de l’économie locale. Cette filière a tenu à profiter de l’engouement des touristes pour cette destination. Un tourisme thématique a été ainsi mis en place, permettant aux visiteurs de passage de découvrir les bassins aquacoles qui représentent un des atouts touristiques de la Guadeloupe. Ces parcs aquacoles sont devenus des sites incontournables pour ceux qui séjournent dans la région.

Implantés sur des parcs paysagers de quelques hectares, les parcs aquacoles sont ouverts tous les jours, à part le lundi, de 8 heures à 17 heures. Pour que les ouassous puissent se reproduire, une fermeture annuelle est observée du 15 octobre au 15 décembre. Ceux qui viennent entre 11 heures et 15 heures bénéficient de visites guidées et commentées. Les adeptes de la pêche à la ligne peuvent profiter de leur passage pour s’adonner à leur passion. Chaque vendredi et dimanche à midi, les touristes ont l’occasion de goûter à la succulente gastronomie locale, préparée avec des produits halieutiques provenant du parc aquacole.

mardi 12 avril 2011, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :