Le Centre de Culture Scientifique Technique et Industriel de Beauport

L’industrie sucrière a contribué pendant longtemps au développement économique de la région. Située au Nord de la Grande Terre, dans la commune de Port Louis, l’usine sucrière de Beauport a fermé ses portes en 1990, comme beaucoup d’autres usines à l’époque. L’économie entière de l’archipel et des Antilles s’en est trouvée affaiblie. La structure de l’usine partait déjà en ruine, quand la région Guadeloupe et la société d’aménagement SEMAG décidèrent de la réhabiliter partiellement pour la transformer en Musée du Pays de la Canne. Ce projet de réhabilitation a nécessité près de 4,6 millions d’euros, dont une partie provient du Fonds Européen. Cette réouverture a permis de générer plus d’une trentaine d’emplois directs et indirects.

Beauport propose une façon ludique de découvrir le processus de traitement de la canne à sucre, allant de la plantation jusqu’aux produits finis (sucre, rhum). La canne à sucre n’aura plus aucun secret pour les visiteurs. Les vestiges des bâtiments et du matériel de production permettent aux visiteurs d’associer des images concrètes aux commentaires dispensés par les audio-guides disponibles en anglais, en français et en créole. Il faut dire que ce Centre de Culture Scientifique Technique et Industriel de Beauport s’adresse autant aux touristes étrangers qu’aux locaux. L’aspect pédagogique de la visite importe beaucoup aux responsables du projet, car l’objectif de la réouverture de Beauport est de participer à la préservation du savoir-faire de cette usine.

Beauport raconte son histoire et celle du sucre en Guadeloupe

Le Pays de la Canne accueille les visiteurs du mardi au dimanche, de 09h à 17 heures. Concernant les tarifs, ils varient entre 6 à 24 euros, selon les formules adoptées. Beauport possède un patrimoine historique de taille, remontant à plus de trois siècles. En effet, l’usine a été fondée en 1732 par Simon Babin. Elle prenait alors la forme d’une habitation-sucrerie. Elle ne prit le nom de Beauport qu’au moment de l’acquisition de l’usine par Guillaume Rullier- Beauport en 1813. Après cela, elle changea plusieurs fois de propriétaire, et devint même une des usines les plus puissantes de la région, jusqu’à sa fermeture en 1990.

La visite du musée dure environ une heure durant laquelle vous verrez les champs de plantation, effectuerez une ballade dans le petit train qui servait au transport de la canne, visiterez les serres... Le musée et l’espace audio visuel de Beauport mettent à disposition des visiteurs une documentation conséquente sur la culture de la canne, l’histoire de l’usine et les implications de cette industrie dans l’économie de la région. Vous pourrez visionner deux films sur le thème du sucre. Des animations sont aussi prévues dans le parcours. Un espace, le Mur de la Mémoire, rend hommage aux fondateurs de Beauport. A la fin de la visite, la boutique du Pays de la Canne offre l’opportunité de déguster les produits du terroir et de se procurer les créations des artisans locaux.

jeudi 4 mars 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :