Historique de La Route du Rhum, la fameuse course transatlantique en solitaire

Créée par Michel Etevenon et inaugurée en 1978, La Route du Rhum a lieu tous les qautre ans. Reliant Saint-Malo à Pointe-à-Pitre, cette course à la voile se traduit par une certaine liberté. La première édition a été marquée par la participation confondue des voiliers monocoques et multicoques, sans limitation de taille, ni de catégorie. Mais le règlement évolue continuellement pour s’adapter aux besoins et aux équipements des marins. Depuis 1990, les bateaux sont limités à une taille maximum de 60 pieds. Et depuis 1994, deux courses se déroulent parallèlement lors de La Route du Rhum : celle des voiliers monocoques et celle des multicoques.

Le départ et l’arrivée, de La Route du Rhum constituent des événements sportifs incontournables. Réunissant professionnels et amateurs, cette course est également le lieu de tous les records. En effet, tous les amoureux de la voile sont invités à y participer à condition d’avoir 18 ans le jour du départ. La Route du Rhum est aussi le rendez-vous d’un public passionné. En 2002, 1,2 millions de visiteurs avaient été recensés dans les villages de départ et d’arrivée. Les marins se surpassent chaque année et la dernière édition fut marquée par un records historique de 7 jours, 17 heures et 19 minutes. Il s’agit de la victoire de Lionel Lemonchois sur Gitana 11 dans la catégorie des multicoques 60 pieds.

Zoom sur l’édition 2010 de La Route du Rhum

Cette année, La Route du Rhum débutera le 31 octobre et elle s’effectuera en partenariat avec La Banque Postale. La ligne de départ devrait se situer devant la Pointe du Grouin, à Saint-Malo. Tous les participants devront ensuite passer par la Bouée du Cap Fréhel et contourner la Guadeloupe. Les marins passeront ensuite par l’Ilôt de la Tête à l’Anglais et la Bouée de Basse Terre avant de jeter leur ancre à proximité de Pointe-à-Pitre. Le point précis qui accueillera la ligne d’arrivée devrait être défini prochainement par les organisateurs.

Dans tous les cas, l’arrivée de la course en Guadeloupe sera marquée par un accueil chaleureux, digne de la population de l’archipel. À l’instar des éditions précédentes, la fin de cette compétition sera accueillie par les plus beaux atouts de la localité. Le Conseil Régional de la Guadeloupe s’investit particulièrement dans la préparation de cet immense événement sportif, afin de faire en sorte que cette rencontre des cultures soit une véritable fête et une réussite locale. En somme, la Guadeloupe est d’ores et déjà prête à se montrer sous son meilleur jour aux yeux du monde et des participants de la fameuse transatlantique.

jeudi 11 mars 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :