Un patrimoine militaire hors du commun

Terre de Haut, une île qui fait partie de l’archipel des Saintes, est réputée receler un fabuleux patrimoine culturel concentré sur une superficie qui dépasse à peine 5 km². Dès votre arrivée au débarcadère, vous serez fascinés par cette terre de contrastes qui se dénote particulièrement dans sa culture, son patrimoine, ses traditions, son art culinaire et son plan d’urbanisme. L’accueil chaleureux de sa population métissée ne vous laissera pas indifférents.

Le Fort Napoléon, un important monument historique de l’île, représente le patrimoine militaire de Terre de Haut. Il est entouré d’ouvrages fortifiés installés dans différents sites, dont au Pain de sucre et au Fort Joséphine. Au chapitre du patrimoine commémoratif, Terre de Haut détient un monument aux morts, une stèle qui a été érigée à la mémoire des marins-pêcheurs disparus en mer, et une autre stèle marquant le 350e anniversaire de la fondation de l’île.

Des richesses religieuses et architecturales exceptionnelles

Une découverte du riche patrimoine de Terre de Haut s’impose lors de votre prochain passage en Guadeloupe. Cette île possède également un patrimoine religieux d’exception, si l’on ne cite que son église, dont la façade est classée monument historique. La communauté de l’archipel associe à cet héritage religieux aux fêtes traditionnelles, comme la bénédiction des maisons, des bateaux et de la mer, et aux célébrations cultuelles, comme les chants et les processions.

Le patrimoine architectural de Terre de Haut est aussi riche. Partout, vous retrouverez l’habitat traditionnel caractérisant l’archipel des Saintes. Certes, les anciennes cases ont disparu sous l’effet des intempéries, mais grâce à la mise en œuvre d’un plan local d’urbanisme approprié, la commune a su préserver une parfaite harmonie de l’ensemble des habitats. Cette petite bourgade vous invite à la flânerie au milieu de ses maisons aux couleurs pastel, ornées de belles frises et couvertes d’une toiture unifiée. La visite de Terre de Haut promet d’innombrables surprises et de précieuses découvertes.

lundi 28 février 2011, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :