Historique de la compétition

Au lancement du tour cycliste international le 5 aout 2011, la compétition en était à sa 61e édition. C’est en 1948 que la première édition de cette compétition a été créée, sous l’égide de Camille Jabbour, une personnalité très importante de l’histoire guadeloupéenne. Le vainqueur de cette première édition fut alors Robert Carlosse. Depuis lors, la compétition fut organisée chaque année, sauf en 1965 et 1968. Chaque mois d’aout, l’île se met au rythme de la petite reine, et profite d’une animation importante au gré des étapes.

Depuis 2005, le Tour international de Guadeloupe est inscrit dans le calendrier le l’Union Cycliste International, plus précisément l’UCI America Tour. Cette stature continentale a permis à la compétition d’attirer de grands coureurs, parmi lesquels José Flober Peña, un coureur colombien qui a gagné quatre fois le titre. On notera également la victoire de Francisco Mancebo en 2010. En 2011, la Guadeloupe est à l’honneur avec la victoire de Boris Carène, un coureur natif de l’île.

Caractéristiques et animations du tour de Guadeloupe

Toutes les étapes du tour cycliste de Guadeloupe mettent à l’honneur la nature généreuse de l’île. En moyenne, la distance totale oscille entre 1200 et 1300 km et alterne les parcours plats des régions côtières et les montées du centre de l’île. La principale difficulté, programmée presque chaque année, est le fameux « mur de Saint-Claude ». Cette impressionnante montée est bien souvent décisive pour la victoire finale et attire au bord du parcours des centaines de passionnés. Les étapes longeant les falaises sont également très impressionnantes.

A chaque étape, les animations organisées par les animateurs permettent de mettre en avant la culture locale. La couverture médiatique occasionnée par l’événement pousse les locaux à valoriser leur patrimoine. Pour la population locale, il est plaisant d’assister au défilé de la caravane du tour. De plus, les différents sponsors appuyant l’organisation n’hésitent pas à distribuer des cadeaux et des goodies. Enfin, le tour est une occasion pour les responsables environnementales de sensibiliser la population locale à la protection de l’environnement.

mardi 20 septembre 2011, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :