Coup de projecteur sur le charme guadeloupéen

Meurtre au paradis est l’histoire d’un enquêteur britannique venu aux Antilles enquêter sur la mort d’un inspecteur. Dans la série, l’île dans laquelle se déroule l’intrigue se nomme Sainte-Marie et sa principale ville est dénommée Honoré. En réalité, cette ville est la charmante localité de Deshaies où l’équipe de production a pris place depuis 2011. Avec l’aide du Bureau d’accueil des tournages de la région Guadeloupe, les producteurs accompagnés d’une soixantaine de techniciens locaux utilisent le décor pittoresque de la ville pour transcrire fidèlement à l’écran le charme typique des Caraïbes.

Ce qui fait le charme du film, c’est avant tout ces maisons pittoresques tout de blanc peintes et surmontées de toitures rouges. Le film profite également de l’embarcadère de la ville pour les scènes en mer. L’église, à côté de laquelle se trouve le commissariat fictif d’Honoré apparait également tout au long des saisons. Et bien entendu, les plages alentour sont régulièrement utilisées pour souligner la beauté du cadre, en contraste avec les montagnes verdoyantes environnantes.

Quatre saisons et un succès au rendez-vous pour la série

L’histoire d’un enquêteur britannique en quête de repères dans une destination antillaise est propice à de nombreuses scènes cocasses, ce qui fait le succès de la série, en France comme au Royaume-Uni. Après quatre saisons, Meurtre au paradis attire en moyenne 7,5 millions de téléspectateurs outre-Manche et 2,5 millions de téléspectateurs en France. Il faut noter qu’en Hexagone, le score a grimpé au cours de la troisième saison pour atteindre jusqu’à 3,5 millions de téléspectateurs au cours du premier épisode.

Les critiques adoubent la série pour ses intrigues et les rebondissements qui se succèdent. Les premiers épisodes de la cinquième saison ont commencé à être tournés à la fin du mois d’août de cette année. La commune de Deshaies voie sa rue régulièrement privatisée pour les besoins de l’équipe, mais ce n’est pas pour déplaire à la population qui y voit une formidable opportunité de promotion auprès de la population française et anglo-saxonne. Il faut savoir que tous les endroits filmés sont authentiques.

mercredi 9 décembre 2015, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :