L’eau de coco, une boisson unique

Si l’eau de coco est très tendance en ce moment, notamment dans les pays occidentaux, elle fait partie des boissons quotidiennes des régions tropicales, comme la Guadeloupe. Il s’agit du jus de coco tiré du fruit vert, à ne pas confondre avec le lait de coco issu de la chair de la noix mature. La récolte de la noix de coco verte a lieu plusieurs semaines avant celle des noix brunes et chevelues que l’on connait bien.

La quantité de jus présent dans chaque noix est contrôlée en secouant le fruit près de l’oreille. Avec trois coups de machette, l’on crée un trou juste assez grand pour y faire passer une paille. L’on obtient alors de 80 centilitres à un litre d’eau de coco transparente et à peine sucrée. Si elle est habituellement utilisée pour étancher la soif, l’eau de coco est également consommée en tant que remède grâce à ses vertus médicales.

Composantes et bienfaits de l’eau de coco

L’eau de coco est très riche en nutriments. Parmi eux, on peut citer le calcium, le magnésium et le sodium. Le liquide présente également une forte teneur en phosphore et on retrouve du fer, de la niacine, de la riboflavine, ainsi que des vitamines A, B et C. Par ailleurs, la présence de glucides, bien qu’en très faible quantité, justifie son goût sucré. Présentant un taux de 13 kilocalories pour 100 millilitres de liquide, l’eau de coco serait quatre fois moins sucrée que les sodas et le jus d’orange.

Le pouvoir désaltérant de l’eau de coco fait son succès. En zone tropicale, c’est la boisson idéale pour s’hydrater en profondeur. Le jus de coco aurait par ailleurs des vertus drainantes qui permettent de lutter contre la cellulite aqueuse. C’est une boisson énergisante qui construit les muscles, idéale donc à consommer après un effort physique. Enfin, du fait qu’elle contient autant d’oligo-éléments que notre plasma sanguin, elle est très prisée dans le domaine médical.

samedi 19 mai 2012, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :