Le Golf de Saint-François, un parcours d’exception

Le Golf Saint-François est tout simplement un joyau au cœur des Caraïbes. Dans un cadre des plus merveilleux, ce parcours de 18 trous est un chef-d’œuvre de l’architecte américain Robert Trent Jones. Entre cocotiers, palmiers et petites mares, on n’a qu’une seule envie, y rester. Le parcours est tellement bien aménagé sur un espace verdoyant que l’on ne peut qu’apprécier le décor. De par sa situation privilégiée, le Golf International de Saint-François est une référence dans la région et attire de nombreux golfeurs du monde entier. Le parcours a fait l’objet d’une rénovation en 2011 pour en faire un haut lieu de détente dans un cadre idyllique.

Les caractéristiques techniques du Golf international de Saint-François

Ce parcours se distingue essentiellement par la qualité et le confort qu’il offre aux golfeurs de tout niveau. Constitué de 18 trous, le Golf de Saint-François présente un parcours assez accrocheur sur les six premiers trous. S’étalant sur une longueur de 5990 mètres, le parcours est agrémenté de lacs artificiels, de bunkers et de pentes bien agencées pour offrir aux passionnés de golf un terrain des plus harmonieux. Il faut reconnaître que le Golf de Saint-François a tous les atouts pour épater les heureux golfeurs et l’ergonomie du parcours est adaptée aussi bien pour un golf touristique que pour un golf de compétition.

Un lieu incontournable

En plus de présenter d’excellentes caractéristiques techniques, ce golf implanté en Guadeloupe offre un cadre tout à fait reposant. Pour un golfeur, il est nécessaire d’avoir un environnement de qualité afin de profiter au mieux des plaisirs du golf. Situé aux alentours de la zone touristique la plus fréquentée, à savoir la Marina, le Golf de Saint-François est absolument à voir. En marge de ce sport passionnant, la plage n’est jamais loin pour un farniente bien mérité. D’autres activités sont également accessibles à Saint-François pour agrémenter le voyage, telles que la plongée sous-marine.

vendredi 1er février 2013, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :