D’où proviennent les huiles essentielles ?

L’huile essentielle est en fait un élément odoriférant que l’on prélève des végétaux par distillation à la vapeur d’eau. Cette huile peut provenir de fleurs, de fruits, de feuilles, de graines, d’écorces ou de racines. Pour avoir un litre d’huile essentielle, il faut une grande quantité de matières premières. Ce qui explique le prix parfois exorbitant de ces produits. Par exemple, pour obtenir un litre d’huile essentielle de lavande, il faut environ une quarantaine de kilos de fleurs.

Que des bienfaits !

En aromathérapie, seule près d’une quarantaine d’huiles essentielles sont utilisées. Chaque huile essentielle détient ses propres vertus et caractéristiques. C’est ainsi que l’huile essentielle de thym aide à redonner de l’éclat à la chevelure tandis que celle de la lavande et de carotte aident à mieux hydrater la peau. Il en est de même pour l’huile d’ylang-ylang, particulièrement bénéfique pour la peau. Cette dernière permet en plus de renforcer les ongles. Grâce à ses innombrables actifs, l’huile d’ylang-ylang est très utilisée dans l’univers du cosmétique.

L’huile essentielle, également utilisée en cosmétique

Au fil des années, les huiles essentielles sont devenues un ingrédient majeur des produits cosmétiques. . Elles détiennent en effet de multiples vertus permettant de traiter différents problèmes, en plus de leurs bienfaits sur la peau. La plupart possèdent par exemple des qualités antiseptiques et antibactériennes. L’usage des huiles essentielles est donc approprié pour traiter des problèmes cutanés. Il faut cependant prendre garde, car l’utilisation d’huiles essentielles requiert un minimum de connaissance en la matière. Il est nécessaire de la diluer dans de l’huile végétale pour une application externe et de ne pas en utiliser plus de 6 gouttes au quotidien. Si vous avez choisi de préparer vos recettes beauté aux huiles essentielles vous-même, respectez toujours les doses recommandées et effectuez un test préalable pour voir si votre peau supporte l’huile ou non.

mercredi 17 octobre 2012, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :