Le Tour de Guadeloupe, une compétition populaire

Alors qu’il en est à sa 62e édition, le Tour de Guadeloupe figure parmi les compétitions sportives les plus populaires des Antilles. En témoignent les nombreuses nationalités qui sont attirées par la victoire. Pour cette année 2012, les dix premières places ont été remportées par des coureurs issus de six pays différents. Pour cette année, c’est le Français Ludovic Turpin qui ravit le maillot jaune du leader du classement général devant le Canadien Bruno Langlois.

Aucun Guadeloupéen n’a pu accéder aux premiers rangs du Tour de Guadeloupe 2012, mais on note la très belle cinquième place de Cédric Eustache, un cycliste originaire de la Martinique. Le vainqueur de l’épreuve remporte le Tour 2012 en 30h48min37sec. Son dauphin le suit à 3min21. Il est à noter que les dix premiers de la compétition tiennent en 10 min, ce qui témoigne du suspense entretenu tout au long des étapes.

Une mobilisation populaire admirable

Tout comme les plus grandes compétitions cyclistes du monde, le Tour de Guadeloupe réussit à mobiliser la population locale et offrir ainsi une ambiance de folie à chaque passage des coureurs. Les différentes animations proposées par l’organisation auront également contribué à exalter la passion populaire pour la compétition cycliste. Dans un décor tropical qui fait rêver les vacanciers du monde entier, les coureurs ont pu bénéficier de l’acclamation des spectateurs en plus d’une organisation impeccable. Aucun incident majeur n’a été déploré, même si on regrette l’annulation du prologue à cause de la pluie.

Les gouttes de pluie qui ont marqué certaines étapes, comme l’étape du contre-la-montre de Saint-Claude, n’a pas empêché le public de venir au rendez-vous, d’autant plus que le parcours très technique de cette édition promettait un spectacle époustouflant. Le combat acharné livré par les deux premiers du classement général a maintenu en haleine les Guadeloupéens jusqu’à la neuvième étape finale. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine, autant pour les coureurs que pour les spectateurs.

mardi 14 août 2012, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :