La Réserve Cousteau, pour la protection des fonds marins

Située sur la commune de Bouillante, la réserve Cousteau est une zone où la pêche est limitée afin de protéger les fonds marins de la destruction. Elle s’étend sur près de quatre cents hectares. Elle est constituée d’une biodiversité de grande valeur et unique au monde. C’est en tournant son film Le Monde du Silence que le fameux commandant Jean-Yves Cousteau s’est associé avec le gouvernement guadeloupéen pour conserver le site. Cette réserve est le lieu de vie de nombreuses espèces marines telles que des poissons tropicaux, des éponges, des langoustes, des tortues marines, des cerveaux de Neptune et des coraux. Pour faire connaître cette richesse et en même temps la protéger, des séances de plongées sous-marines de loisir y sont organisées.

Ce qu’il faut voir dans la Réserve Cousteau

Pour les amateurs de plongée et de la nature sous-marine, la Réserve Cousteau est idéale. Le site se trouve autour des îlets Pigeon et permet de faire des rencontres exceptionnelles avec une faune et une flore unique. En effet, le plongeur pourra y voir des poissons perroquets, des barracudas, des tortues luth et des mérous. Il est même possible de les prendre en photo tant nombre d’entre eux sont habitués à voir des hommes. Mais encore, dans une eau dont la température avoisine constamment les 26° C, ceux-ci pourront flâner entre une faune variée et très colorée. Le tout est visible dans une mer transparente et peu fréquentée. Enfin, les moniteurs toujours présents sont garants de la sécurité.

Les sites de la Réserve Cousteau

La Réserve Cousteau est ouverte à tous les plongeurs quel que soit leur niveau. Pour les débutants, l’Aquarium est conseillé. C’est une anse très protégée d’une profondeur maximale de dix-huit mètres. Il en est de même pour la Piscine, la Pointe Négresse et le jardin de corail qui peuvent servir pour les baptêmes. Déjà à ces endroits, les poissons et les coraux ne manquent pas. Pour voir des éboulis rocheux, le mieux est de plonger à la Pointe Mahault d’une profondeur de trois à vingt-quatre mètres. Admirez également les épaves. Celle du Franjack est accessible à tous les plongeurs expérimentés ou non. La deuxième est celle du Gustavia. Elle est réservée aux plongeurs de niveau 2 et plus. C’est un petit cargo de quarante-huit mètres de long où les gorgones, les éponges et les coraux mous foisonnent.

vendredi 9 juillet 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :