Recettes du ti-punch et du punch planteur de Guadeloupe

Partout où vous irez en Guadeloupe, que ce soit en Grande-Terre ou en Basse-Terre, vous pourrez déguster le fameux « Ti-Punch ». Il s’agit en réalité d’un punch qui peut être préparé très facilement. Prenez 20 ml de sirop de canne à sucre et versez-les dans un verre. Ajoutez-y un demi citron vert que vous aurez écrasé au préalable. Terminez avec 40 ml de rhum blanc agricole, à 55°. Mélangez bien votre Ti-punch et vous pouvez le servir. Sachez que les glaçons ne font pas partie de la recette originale du ti-punch, mais rien ne vous empêche de vous en servir quelques uns pour vous rafraîchir un peu.

Voici maintenant ce qui est communément appelé en Guadeloupe le « punch-planteur ». Mélangez ensemble 40 cl de jus d’orange, 40 cl de jus d’ananas et 40 cl de jus de goyave. Ajoutez ensuite 40 cl de sirop de canne à sucre. Pour obtenir le caractère un peu particulier du punch planteur, versez un peu de muscade en poudre dans le mélange, ainsi qu’un zeste de citron. Mélangez bien le tout, puis placez votre préparation dans le réfrigérateur pendant environ 4 heures. Servez votre planteur avec des morceaux d’ananas et des cerises à l’eau-de-vie. Le punch planteur ne se conserve pas au-delà de deux jours.

Recette du punch de la Guadeloupe

La recette suivante est également facile à préparer. Avec quelques ingrédients, vous pouvez concocter un punch, tout simplement appelé « punch de la Guadeloupe ». Vous aurez besoin, pour ce faire, d’un quart de mesure de sirop de prunes de cythère. Selon vos préférences, vous pouvez remplacer cet ingrédient par du sirop de cerises-pays ou du sirop de quenettes. Il vous faudra également trois quarts de mesure de rhum blanc, 1 citron vert et des glaçons. A partir de ces mesures, vous pouvez augmenter ou diminuer la quantité des ingrédients en fonction du nombre de vos invités.

Commencez en premier lieu par préparer votre sirop. Faites cuire les prunes de cythère, les cerises-pays ou les quenettes avec un peu d’eau et du sucre. Laissez votre sirop refroidir puis mélangez-le avec le rhum. Pressez le citron et versez en quelques gouttes dans la préparation. Mélangez le tout avec un « bâton lélé » ou avec une cuillère. Selon les préférences de chacun, vous pouvez ajouter 1 ou 2 glaçons dans le punch de la Gaudeloupe et décorer le verre avec une rondelle de citron ou une rondelle d’orange. Bonne dégustation !

vendredi 19 février 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :