Baignade salvatrice aux Bains Jaunes

Vraisemblablement, « l’île aux belles eaux », plus connue sous son nom Guadeloupe, a plus d’un trésor pour nous faire rêver. La source thermale naturelle des Bains jaunes en est la preuve. Situé à Saint-Claude en Basse-Terre, au pied du volcan de la Soufrière, ce rite de passage de tous les touristes de la Guadeloupe offre de véritables moments de détente, de plaisir et de découverte de la nature.

Cet ancien site historique est devenu un haut lieu touristique grâce aux vertus de son eau soufrée à température moyenne de 28 °C. Pour les uns, c’est un véritable bain de jouvence. Pour d’autres, la source est carrément salvatrice puisqu’elle apaise les douleurs musculaires et soigne les problèmes d’arthrite et d’asthme. Mais les Bains Jaunes, c’est avant tout un patrimoine naturel qui fait la fierté des Guadeloupéens. À proximité d’une forêt végétale luxuriante, cette source thermale toujours en activité offre à ses visiteurs l’occasion de se prélasser et de s’amuser gratuitement.

Comment accéder aux Bains Jaunes ?

L’itinéraire le plus court part de la route D11, à 5 km de Saint-Claude. Empruntez une petite route forestière un peu escarpée traversant la forêt des Bains-Jaunes. Elle vous conduira sur le petit parking de la source. À la sortie de votre véhicule, vous pourrez déjà apercevoir le spectacle qu’offrent les touristes qui se prélassent tantôt dans un réservoir en pierre, tantôt au beau milieu de l’eau soufrée.

Si vous êtes amateur d’escalade, laissez cet itinéraire aux randonneurs. Chaussez plutôt vos baskets et mettez un coupe-vent. Faites-vous ensuite plaisir en enjambant le volcan de la Soufrière. Commencez le parcours par le sentier du Pas du Roy, une route pavée de pierres. Cette escalade vous fera profiter d’une magnifique vue sur les Caraïbes. Pour atteindre la source, dévalez le flanc du volcan encore en activité, puis passez à travers la forêt avant de vous jeter dans les cuvettes des Bains Jaunes. En empruntant le même chemin, vous pourrez également partir à la découverte de la Chute du Galion ou de la Citerne.

jeudi 16 juin 2011, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :