Zoom sur la pêche au lambi

Coquillage incontournable des terres caribéennes, le lambi est un composant traditionnel de la cuisine guadeloupéenne. Aujourd’hui presque invisible des étals, ce mollusque fait l’objet d’une réglementation très stricte.

Les oiseaux de la Guadeloupe

Selon des chiffres publiés très récemment, la Guadeloupe abriterait un peu plus de 275 espèces d’oiseaux. Parmi ces oiseaux, certains sont dits nicheurs, certains sont sédentaires, d’autres sont dits migrateurs réguliers tandis que d’autres encore sont dits erratiques ou y ont été introduits.

Visiter le jardin de Cantamerle

La Guadeloupe est réputée pour la beauté de ses jardins qui s’ouvrent généralement à la curiosité des touristes de passage durant les week-ends. Lors de votre prochain voyage, ne manquez pas de visiter le jardin de Cantamerle.

Le zoo de Guadeloupe : le sanctuaire d’une faune et d’une flore surprenantes

Niché au cœur de la grande forêt tropicale, au milieu du massif de Basse-Terre, le zoo de Guadeloupe vous invite à une fraîche escapade au milieu d’un cadre des plus charmants.

Zoom sur le projet de réintroduction du lamantin en Guadeloupe

Le lamantin des Antilles a disparu des eaux guadeloupéennes depuis le 20e siècle. Un projet est actuellement mis en œuvre pour réintroduire ce mammifère dans la réserve naturelle localisée dans le Grand-Cul-de-sac marin.

Faites connaissance avec l’avifaune de la Guadeloupe

La Guadeloupe réserve d’incroyables surprises aux ornithologues en herbe ! Elle héberge en effet une multitude d’espèces d’oiseaux qui représentent la majeure partie de la population de vertébrés terrestre de l’archipel.

L’iguana delicatissima, une espèce endémique de la Guadeloupe

La Guadeloupe est réputée abriter une faune dont certaines espèces sont endémiques. Il en est ainsi de l’iguana delicatissima que les touristes peuvent découvrir à Petite-Terre. Cette espèce fait actuellement l’objet de mesures de protection exceptionnelles.

L’invasion des poissons lions en Guadeloupe

Le poisson lion (Pterois volitans), connu également sous le nom de « rascasse volante », est une espèce venimeuse. On l’a recensé dans les eaux marines guadeloupéennes en septembre 2010. Elle représente un danger, car son venin est fort et dangereux.

Vingt ans de protection des tortues marines, de 1991 à 2011

Les initiatives prises en 1991 pour la protection totale des tortues marines en Guadeloupe ont permis à nouveau leur multiplication dans les eaux de l’archipel.

  • 1
  • 2

L’archipel de la Guadeloupe

L’archipel de la Guadeloupe est un groupe d’îles de la mer des Caraïbes, en forme de papillon, situé entre les îles de Montserrat et de la Dominique. Il fait partie des Petites Antilles et est administré comme une région d’outre-mer de la France. L’archipel se compose de deux îles principales, Basse-Terre et Grande-Terre, séparées par un étroit chenal maritime, et de plusieurs petites îles, dont Marie-Galante, La Désirade et Les Saintes. Au total, les cinq îles couvrent une superficie de 1 628 km2 et comptent une population d’environ 400 000 habitants.

Quelques articles au hasard

Grande-Terre, l’aile libre du Papillon

Grande-Terre est la partie septentrionale du papillon de la Guadeloupe. Elle est également appelée « la petite Bretagne » des Antilles. Terre de traditions et de culture, Grande-Terre accueille ses visiteurs dans un remarquable ensemble historique et naturel.

Zoom sur la très belle Route de la Traversée

Les paysages de la Guadeloupe sont de grande beauté et offrent par ailleurs une grande diversité de panoramas. Généralement, les visiteurs s’orientent vers les paysages côtiers pour s’imprégner de la magie de Guadeloupe. À l’intérieur des terres, la Route de la Traversée (D23) qui relie Pointe-Noire à Petit-Bourg est un axe qui vous plongera au cœur de l’exubérance tropicale de l’île.

Noël en Guadeloupe

Le vrai jour de fête, c’est la veille. La célébration des fêtes de fin d’année et de Noël en Guadeloupe n’échappe pas à cette règle.