Le parc national de Guadeloupe

Le parc national de Guadeloupe possède plus de 200 km de sentiers repartis en plusieurs itinéraires, appelés localement Trace. Pour vous donner une idée de parcours, voici un exemple de trace. D’une longueur de 4,8 km, le « littoral de Deshaies » relie l’école primaire de Bethsy au parking de la plage de la Perle. Le trajet dure en moyenne 2 h 30. Ainsi, il existe plus d’une vingtaine de traces du même genre, offrant chacun des paysages divers comme les crêtes du volcan, des ruisseaux, des petits villages, les chutes de Carbet, le sommet de la Soufrière, des étangs, etc. Un projet d’extension est en cours pour des traces accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Le sommet de la Soufrière

Aux premiers abords, l’odeur désagréable que dégagent les fumerolles frappe, mais elle sera vite oubliée à la vue du paysage magnifique qui s’offre à vous. Le volcan de la Soufrière est le site à ne pas manquer pour les randonnées et les trekkings. Il est accessible à tout le monde, du moment que vous êtes bien équipées. En effet, vous avez besoin de chaussures de randonnéesde bonne qualité et éventuellement d’un coupe-vent, car il y a beaucoup de vent au sommet. L’ascension prend en moyenne deux heures et le point de départ classique est les Bains jaunes. Ensuite vous devez continuer sur la « trace du Pas du Roy ».

Les chutes du Carbet

Les cascades de la rivière du Grand Carbet font partie des principales attractions naturelles de la Guadeloupe. Cette grande rivière doit son nom au village amérindien qui se trouvait à proximité de son embouchure. Elle prend sa source dans le flanc de la Soufrière et se déverse dans l’Atlantique. Il existe trois chutes du Carbet. La première se trouve à environ 1h 30 de marche du parking du parc national, le deuxième plus près, à seulement quelques minutes du parking et la troisième chute, située non loin de là.

lundi 25 juillet 2011, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :