Naviguer dans les eaux turquoise de la Guadeloupe

Bénéficiant à longueur d’année des vents du Sud, la Guadeloupe constitue un endroit rêvé pour les adeptes de la planche à voile, du catamaran ou d’un petit voilier. Pour répondre aux attentes des visiteurs de passage qui désirent goûter aux joies de ce sport nautique particulier, de nombreux prestataires proposent aux vacanciers des stages d’initiation ou de perfectionnement en naviguant quelques jours dans les eaux turquoise de l’île.

Une initiation à la voile en Guadeloupe pour découvrir les plaisirs de la navigation, voilà une manière idéale d’aborder cette île hors du commun. Les non-initiés pourront ainsi acquérir assez d’expérience pour affronter la houle et intégrer par la suite l’univers des passionnés de la mer. L’école « Clair de Vent » qui est basée sur l’île des Saintes propose une petite croisière d’une journée pour vous instruire sur les rudiments de la voile à bord d’un monocoque.

Initiation à la voile en Guadeloupe : des cours théoriques et pratiques

Vous passerez une journée inoubliable en naviguant entre Les Saintes, Marie-Galante et la Guadeloupe. Vous prendrez place à bord du voilier-école en compagnie d’un moniteur qui se chargera de vous dispenser des cours théoriques et pratiques sur la voile. Vous aurez l’opportunité d’évoluer dans les magnifiques plans d’eau de la mer des Caraïbes. Votre sécurité est entièrement assurée, puisque le skipper qui vous accompagne dispose d’une solide expérience dans le domaine. L’embarcation est, en outre, équipée de matériels électroniques et informatiques très performants pour vous garantir une sécurisation optimale.

Découvrez les plaisirs de la navigation dans le Petit-Cul-de-Sac marin, au large de la belle plage de Viard, avec un moniteur chevronné du club « Cataraïbes ». Votre apprentissage se fera dans un lagon entouré de récifs coralliens. Ce plan d’eau très calme vous permettra d’appréhender rapidement les techniques de la navigation sur un voilier. Après quelques jours d’expérience, les plus sportifs pourront s’aventurer vers les zones où l’océan est plus agité pour taquiner les vagues à bord de kayaks de mer ou de kayaks-surf.

mercredi 13 avril 2011, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :