Histoire de la musique créole

Tout comme la langue parlée, le créole, la cuisine et les traditions, l’histoire de la tradition musicale de la Guadeloupe porte la trace des différents peuples qui y ont vécu.

Depuis les premiers habitants nommés les Arawaks, suivis des Indiens Karaibs, en passant par les Européens qui se sont disputé la souveraineté de l’île et les esclaves africains qui y ont été transportés, chacun a apporté un peu du sien et a fait de la culture musicale de Guadeloupe une culture riche et largement métissée.

Par exemple, le gwoka est une musique d’origine africaine. Les esclaves africains qui ont été emmenés sur l’île ont apporté leur chant traditionnel. Cette musique est un mélange de chant, de rythme et de danse, le tout accompagné d’un instrument appelé « ka ». Cette musique permettait aux esclaves d’exprimer ce qu’ils ressentaient. Souffrance, joie ou peine, tout avait un sens. Le gwoka est devenu un symbole de la tradition musicale guadeloupéenne.

La musique créole, plus qu’un aspect culturel

La réputation de la musique créole a dépassé depuis longtemps les frontières de la Guadeloupe. La musique a toujours fait partie de la culture et de la façon de vivre guadeloupéennes. Bien que la musique traditionnelle soit une musique créole, la population apprécie aussi d’autres genres musicaux.

Le festival Ilo Jazz est organisé depuis plus de dix ans et en est à sa 14e édition cette année 2010. Il s’agit d’un festival de jazz organisé à Pointe-à-Pitre. Des spectacles gratuits sont au programme. Cet évènement regroupe non seulement des artistes originaires de la Guadeloupe, mais aussi des musiciens qui viennent de la France ou des États-Unis.

Ce festival propose des animations musicales alliant tradition et modernité antillaises. Il apporte aussi de nouveaux sons aux accents gospel, caribéens, africains et afro-américains pour les mélomanes et les curieux. En 2010, le festival Ilo Jazz se déroulera du 03 au 12 décembre sur deux sites, notamment à Pointe-à-Pitre et à Abymes.

vendredi 26 novembre 2010, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :