La Pointe des Châteaux

La Pointe des Châteaux est localisée sur la partie extrême Est de la Grande Terre, en Guadeloupe. Ce site naturel se caractérise par un rocher massif qui surplombe tout un paysage varié de rochers, falaises, plages et un océan à perte de vue. Trois énormes îlets situés à proximité du grand rocher ressemblent aux tours d’un château tandis que les falaises très abruptes semi-plates, creusées de plusieurs trous et remplies d’eau de mer, rappellent les remparts d’une forteresse. Le sommet de la Pointe des Châteaux est orné d’une croix, point de repère des marins d’antan et une table d’orientation.

Le sommet de la Pointe des Châteaux est accessible par un sentier étroit qui s’élargit peu à peu au fil de la montée. Les visiteurs ne manqueront pas de s’extasier devant la vue panoramique qu’offre ce site exceptionnel. Encore préservé, le site est propice à la randonnée et à la découverte de la nature. Il est également survolé par des adeptes du parachutisme, débutants ou expérimentés. La plage des Salines fait partie du site naturel de la Pointe des Châteaux. Elle ne se prête aux baignades que lorsque la mer est très calme et le vent peu violent.

La Pointe de la Grande Vigie

La Pointe de la Grande Vigie est un site touristique naturel situé dans le Nord de la Grande Terre. Elle se compose d’une chaîne de falaises d’une altitude de 84 mètres et de plusieurs rochers de formes diverses, sur lesquelles les vagues s’écrasent brutalement. Le plus attrayant des rochers ressemble à la tête d’un iguane. La végétation est quelque peu surprenante, avec un mélange de maquis épineux et de plantes odorantes. Des oiseaux de différentes espèces survolent la Pointe de la Grande Vigie et les visiteurs pourront observer des frégates, pailles en queue ou des ortolans.

À quelques distances de la Pointe de la Grande Vigie, la mer d’une couleur bleu turquoise transparente se dirige dans un étroit couloir d’eau situé entre deux énormes falaises. Cette entrée étroite est appelée la Porte de l’Enfer. Ce couloir à demi fermé avait auparavant la forme d’une arche naturelle, mais elle fut partiellement détruite après un séisme en 1843. Le couloir fait peu à peu place à un lagon limpide, bordé de cocotiers sur certaines parties. La mer et les vagues dans cette zone sont calmes et autorisent la baignade et le snorkeling.

samedi 12 février 2011, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :