Des itinéraires adaptés à tous les niveaux de randonneurs

À pied, à cheval ou en VTT, les randonnées constituent le meilleur moyen de découvrir les coins les plus reculés de la Guadeloupe. D’ailleurs, l’archipel offre une multitude de possibilités, allant de la simple balade pour ceux qui aspirent admirer la beauté de la nature, en toute sérénité, au trekking pour les férus de sport. Chacun trouvera un itinéraire adapté à son niveau d’endurance parmi les centaines de kilomètres de sentiers balisés qui sillonnent l’Ile Papillon.

La plupart des randonneurs entreprennent l’ascension du volcan de la Soufrière ou suivent la trace menant vers la seconde chute du Carbet, mais il existe de nombreux sentiers pour accéder aux divers sites qui font la renommée de la Guadeloupe. La randonnée peut également être combinée avec d’autres activités. Les amateurs de canyoning et de sports en eau vive seront comblés par les programmes conçus à leur intention. Les amoureux de la nature seront enchantés des découvertes qu’ils feront dans la forêt tropicale.

Des randonnées de découverte

Les passionnés d’équitation seront ravis de parcourir les abords des différentes plages ou de faire une incursion à l’intérieur des terres. Les plus courageux emprunteront les sentiers qui mènent au sommet des montagnes ou des falaises, où ils pourront jouir d’un panorama exceptionnel sur l’ensemble de l’archipel. La découverte des cascades peut également figurer au programme. Le spectacle éblouissant offert par les chutes d’eau et l’écrin de verdure environnant vous récompenseront largement des efforts fournis pour parvenir en ces lieux.

Comme les randonnées de découverte suscitent l’engouement des visiteurs de passage, les opérateurs touristiques de la Guadeloupe proposent des programmes très attrayants, adaptés à tous les niveaux de marcheurs qui seront accompagnés d’un guide professionnel. Vous choisirez l’itinéraire qui correspond à vos aptitudes physiques. Il convient toutefois de noter que vous ne trouverez aucun gîte d’étape à l’intérieur du Parc national. Il est aussi recommandé d’être très prudent durant la saison pluvieuse pour ne pas être surpris par les crues des rivières qui sont très fréquentes sous cette latitude.

mercredi 9 novembre 2011, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :