Règles générales.

Le maquillage n’est pas de nature à changer le naturel. Ce n’est qu’un moyen de mettre le corps ou le visage en valeur pendant un temps ponctuel ou suivant les âges. De ce fait, il ne faut pas chercher à contrarier notre nature. Cela signifie qu’il ne faut pas rêver à un teint de porcelaine si notre peau est très mate. Dans le même ordre d’idée, un maquillage qui trahit notre carnation n’embellit pas, au contraire, il vieillit.

De plus, il faut bien choisir les produits à utiliser selon qu’on aille dans une soirée ou à la plage. A titre d’exemple, pour passer notre temps dans l’eau, il faut trouver un maquillage résistant à l’eau comme le mascara, le eye liner, l’ombre à paupières… Mais avant d’utiliser ce genre de produits, sachons qu’ils s’enlèvent difficilement surtout pour le maquillage des yeux qui demande un démaquillant spécial pour disparaître.

Concordances de couleurs

Qu’on ait la peau claire, foncée ou mate, quelques règles de base sont à appliquer pour réussir son maquillage et pour ne pas s’adonner facilement à la fantaisie. Pour cela, veiller à accorder les couleurs des fards à la couleur des cheveux, des yeux ou de la tenue. En effet pour la tenue, les nuances à dominantes rouge cuivré sont compatibles avec du beige ou du marron ; la rose bleutée avec un bleu ou un gris.

De même, le rouge à lèvres, le maquillage à joues et les vernis à ongles doivent épouser la même gamme de coloris. Pour citer un exemple, un rouge à lèvres vermillon et un vernis fuchsia sont incompatibles. Pour ce qui concerne les yeux, il faut aussi tenir compte de la couleur de ceux-ci : les yeux marrons clairs et les yeux bleus vont avec les teintes orangées et jaunes ; tandis que les yeux verts ou gris vont de concert avec le mauve.

En guise de conclusion, notons que les lieux de maquillage obéissent aussi à certaines règles : ainsi veiller à ne pas se maquiller en public, dans le salon ou dans la voiture.

mardi 17 août 2010, par Edito Guadeloupe

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :