Plusieurs variétés de lézards à découvrir

Les Antilles sont réputées pour la diversité de ses serpents. Toutefois, la Guadeloupe n’est pas habitée par ce genre de reptiles. Par contre, elle dispose de trois sortes de lézards dont le plus commun est l’anoli, une espèce que les visiteurs auront l’occasion de rencontrer partout, même à l’intérieur de leur bungalow ou appartement d’hôtel. La seconde variété est le mabouya, un petit gecko, qui est attiré par la lumière et envahit les habitations à la nuit tombée. Son cri rauque surprend toujours les visiteurs.

Lors de votre prochain séjour en Guadeloupe, n’omettez pas un programme de découverte de ses reptiles. L’archipel abrite un lézard qui fait toute sa particularité, l’iguane. Il s’agit d’un grand reptile à la peau couverte d’écailles, pouvant atteindre 1,60 m de longueur pour un poids de 15 kg. On en dénombre deux sortes dans l’archipel, à savoir l’Iguana iguana et l’Iguana delicatissima qui est une espèce protégée. Ce reptile spectaculaire se caractérise par la crête épineuse qui se trouve sur son dos, donnant aux visiteurs l’impression de rencontrer des animaux issus de l’ère des dinosaures.

De nombreuses variétés de tortues

Comme les iguanes survivent mieux dans un milieu assez sec, vous aurez le loisir de les admirer en colonie au large de la Désirade, à l’îlet de Terre-de-Bas ou dans les îlots de la Petite-Terre. Au hasard de vos périples, vous pourrez également en rencontrer dans les zones arides du littoral, à Grande-Terre, ainsi que dans l’archipel des Saintes. Ces mammifères vivent dans les arbres, mais ils nagent comme des poissons dans l’eau.

La Guadeloupe est aussi riche en variétés de tortues, terrestres ou aquatiques. Les scientifiques en ont recensé plusieurs espèces, dont certaines sont protégées, puisqu’elles sont en voie de disparition sans la mise en place de mesures strictes par les autorités. Parmi elles, citons les molokoïes, de grosses tortues terrestres qui ont été importées par les Indiens Arawaks qui peuplaient jadis l’île Papillon. L’îlet Kahouanne représente le domaine de prédilection des tortues aquatiques qui viennent s’y reproduire. Une plongée sous-marine permettra d’admirer plusieurs espèces de tortues marines.

mercredi 15 décembre 2010, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :