Le sisal un revêtement de sol

Le sisal est une fibre naturelle qui provient de la plante agave Sisalana. Après plusieurs traitements de cette dernière, on obtient des fibres d’une grande résistance. Le sisal est facile à manier, il est donc possible d’obtenir différents types de tissage. On peut également créer plusieurs motifs à partir du sisal. Par ailleurs, le sisal peut se décliner en différentes couleurs, que ce soit en couleurs vives ou plus douces, de plus, il est parfaitement perméable aux peintures. Il est réputé pour sa solidité ainsi il convient parfaitement au revêtement de sol.

Les plus grands pays exportateurs de sisal sont le Brésil et la Chine mais également quelques pays africains. Il est plus cher que le jonc de mer et autres revêtements en fibre naturelle car il est considéré comme une fibre haut de gamme de grande qualité. Le sisal a des propriétés exceptionnelles, il est naturellement brillant et particulièrement souple. D’ailleurs, il s’adapte à toutes les pièces de l’intérieur, aussi bien dans le séjour que dans les chambres. Le sisal supporte bien l’humidité, entre autres, il est presque imperméable. Ainsi, son installation dans les cuisines ne pose pas problème toutefois, il n’est pas très conseillé pour les salles de bains.

Comment entretenir le sisal

L’entretien du sisal en tant que revêtement du sol ne nécessite pas un entretien singulier. Son entretien avoisine celui du jonc de mer et des autres revêtements en fibre végétale. Il est nécessaire de passer régulièrement l’aspirateur et de le nettoyer avec un shampoing sec 2 fois par an. Par ailleurs, il existe des produits spéciaux pour optimiser la résistance du sisal, il s’agit de produit anti-salissure. Ce type de produit évitera de tacher votre revêtement, d’autant plus qu’il est assez difficile d’éliminer les taches sur le sisal. En outre, ce produit rend le sisal encore plus résistant.

Puisque le sisal n’est pas très lisse, l’eau peut s’y infiltrer. De ce fait, il faut intervenir à temps dès qu’une éclaboussure se présente. Pour cela, servez-vous d’un chiffon absorbant pour essuyer l’eau. Utilisez par la suite un séchoir pour sécher au plus vite afin d’éviter les traces. Si jamais l’eau laisse des auréoles, vous devez mouiller toute la zone entourant les auréoles avec une éponge humide avant de sécher. Il est important de laisser la pièce bien aérée après avoir humidifié le revêtement.

jeudi 25 février 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :