Une activité incontournable pour les touristes de passage

La visite des sources naturelles d’eau chaude constitue l’une des activités incontournables pour les touristes de passage en Guadeloupe. Ceux qui optent pour cet écotourisme spécifique ont ainsi l’opportunité de s’éloigner du tourisme de masse dans les spots touristiques stéréotypés et peuvent jouir sereinement des découvertes de sites inédits. Ces visites leur permettent de s’imprégner de l’histoire de ces geysers qui font la particularité de ce joyau des Antilles.

Ces sources naturelles d’eau chaude doivent leur origine aux nombreux volcans qui constituent le relief de la Guadeloupe. Les scientifiques ont conclu que le magma qui alimentait jadis ces massifs volcaniques a gardé suffisamment de chaleur à quelques kilomètres de profondeur. Les eaux de pluie sont ainsi réchauffées pour former ces cours d’eau souterraine qui sortent de terre à de multiples endroits et qui font la richesse naturelle de « l’Ile Papillon ».

Des sites enchanteurs, à Bouillante et ailleurs

La ville de Bouillante est la plus réputée pour ses nombreuses sources naturelles d’eau chaude. Toutefois, la Guadeloupe regorge d’autres sites enchanteurs pour les amateurs d’écotourisme, comme Ravine chaude, Bains jaunes, Matouba, Sofaïa, Plage de Babin à Vieux Bourg, Dolé et Grosse Corde à Capesterre. La plupart de ces lieux sont accessibles, alors, il ne faut pas manquer de les visiter lorsque vous séjournerez prochainement dans l’île. C’est l’occasion propice pour apprendre l’histoire de ces sources qui représentaient autrefois des endroits de purification pour les Guadeloupéens.

Les sources naturelles d’eau chaude qui attirent surtout les touristes de passage en Guadeloupe sont celles de la commune de Bouillante. Cette charmante cité, située sur le flanc d’un volcan, dispose de nombreux sites dotés de ces geysers, aussi bien à l’intérieur des terres qu’en mer. Les plus fréquentés et les plus facilement accessibles sont le bain du curé et la source de Thomas. Néanmoins, les sources qui se trouvent en bord de mer, sises entre le Bar des Sources Chaudes et le cimetière, ainsi que celles qui jaillissent le long de la rue Vannier méritent également le détour.

mardi 16 novembre 2010, par Redaction 3

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :