Le Domaine de Séverin en histoire

Les années 1800. Monsieur Séverin achète le domaine appelé Habitation Bellevue qui deviendra le Domaine de Séverin. À l’époque, le domaine fabriquait des pains de sucre brut à exporter en Métropole pour devenir ensuite une conserverie d’ananas pendant des années. Ce n’est qu’en 1928 qu’Henri Marsolle racheta le domaine, et en 1966 ce fut au tour de son fils, Joseph Marsolle d’en être propriétaire. Ce dernier se consacra à la qualité de production avec son frère Édouard. Grâce à une politique commerciale adaptée, Joseph et son épouse ont développé l’exportation. Actuellement, les trois gérants de la société sont leurs trois fils.

Le Domaine de Séverin est devenu un site touristique grâce à la femme de Joseph avec la création de punchs, de cocktails. La spécificité de l’alcool de cannes de la distillerie Séverin est de fonctionner avec sa roue à aubes, actionnée par l’eau de la rivière. Inaugurée en 1802, cette roue à aubes est la dernière encore en activité sur la Guadeloupe. En provenance des exploitations de Nord Basse-Terre, 2 500 tonnes de cannes sont broyées par an. Elles permettent la fabrication d’un rhum de qualité qui a valu à Séverin d’obtenir le label « Qualité française » en 1960. Il s’est vu régulièrement décerner la médaille du Concours Général Agricole de Paris. Aujourd’hui, 30% de sa production est destinée à l’exportation, gage d’une bonne maîtrise de fabrication et une excellente stratégie commerciale.

Visite guidée du Domaine de Séverin

A pied, vous vous repèrerez aisément grâce aux panneaux indicateurs explicatifs pour bien comprendre la distillerie. Vous profiterez également d’un moment pour découvrir le jardin et le chai de vieux rhum. Vous pouvez faire un petit tour à « la case à Popo » ou au Ti lolo Resto et déguster les produits à la « Cave à Rhum ». Un petit train vous conduira à travers les bassins d’ouassous en observant leurs couleurs bleutées lors de la pêche. La fabrication de sauces aux piments et de différents condiments créoles vous étonnera. Sans oublier, bien sûr, la dégustation des rhums et des punchs aux fruits du pays dans la boutique attenante et pourquoi ne pas emporter quelques bouteilles ? Au restaurant situé dans la demeure coloniale vous pourrez déjeuner et goûter les délicieux ouassous du Domaine de Séverin.

Le Domaine comprend deux grandes fabriques d’épices et de condiment : Dame Besson et Spice Creole Food. Ces deux fabriques perpétuent les recettes artisanales de sauces piquantes antillaises qui accompagnent les grillades, les gâteaux, les beignets... Le Domaine de Séverin est ouvert tous les jours de 8h30 à 17h30 sauf le dimanche. En septembre, il est ouvert de 8h30 à 13h et en octobre de 8h30 à 13h et de 14h30 à 17h30. Vous pourrez profiter des visites commentées en petit train à partir de 9h30 et l’après-midi à partir de 14h30 de janvier à avril. Puis de 15h30 de mai à août et d’octobre à décembre et le matin uniquement au mois de septembre. Les tarifs d’entrée sont de 9 euros pour les adultes et de 5 euros pour les enfants de 4 à 12 ans. Les tarifs de groupe sont disponibles sur demande.

jeudi 10 juin 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :