Le Whale-Watching pour pouvoir observer les cétacés

Chaque année, en décembre, les populations de baleines qui évoluent au large de l’Islande, du Groenland et du Canada, délaissent les eaux froides de l’Atlantique Nord et migrent pour batifoler dans la mer chaude des Caraïbes. Pour rejoindre l’archipel des Bahamas, celui de la Guadeloupe et la Dominique, ces cétacés effectuent un périple qui dépasse souvent 5.000 kilomètres. La pratique du whale-watching représente la formule idéale pour les observer au large de la Côte sous le vent, en Guadeloupe.

Lorsqu’elles s’élancent dans les airs, les baleines à bosse, des géants marins qui pèsent parfois plus de 40 tonnes, offrent un splendide spectacle que vous garderez longtemps en souvenir, durant leur violente retombée dans l’eau. Elles forment autour d’elles une magnifique gerbe que les touristes venus aux îlets Pigeon ont pu admirer, il y a quelques mois. Vous aurez plus de chance de les observer si vous séjournez dans l’archipel entre janvier et mars, puisqu’elles sont nombreuses à cette période.

Le Whale-Watching à quelques miles, au large de la Guadeloupe

Si vous êtes un adepte de la plongée sous-marine, choisissez de pratiquer votre activité favorite à proximité du littoral bordant la Côte sous le vent. Vous aurez l’occasion, au cours de vos immersions, d’entendre les mélodies spécifiques que les mâles émettent aussi bien pour attirer les femelles que pour éloigner d’éventuels concurrents. Vous éprouverez des moments de sensations intenses en percevant les vibrations sonores qui vous parviendront sous l’eau.

Cependant, même si vous n’êtes pas un plongeur émérite, vous aurez toujours la chance d’observer les baleines à bosse en naviguant à bord d’un catamaran spécialement affrété à cet effet, à quelques miles au large de l’archipel guadeloupéen. Comme le tourisme autour des cétacés est en plein essor dans cette région du globe, de nombreux opérateurs proposent actuellement le whale-watching. Au cours de votre virée en mer, vous admirerez également les évolutions d’autres animaux marins, comme le dauphin tacheté pantropical, le cachalot ou le globicéphale tropical dans leur milieu naturel.

mardi 20 septembre 2011, par Redaction 3

Newsletter - Votre mail :