Spécificités de La Désirade

Découverte par l’équipage de Christophe Colomb en 1493, La Désirade a été baptisée originellement Désirada, ou en français : la désirée. C’est une petite île allongée, située à 8km au large de la Grande-Terre. Longue de 11 km et large de 2 km, La Désirade est reconnaissable à sa forme identique à celle d’une barque renversée. Sa surface est plane et légèrement inclinée et La Grande Montagne, son point culminant, est haute de 275 m. Grande-Anse est la principale commune de l’île et une seule route la relie aux autres agglomérations à savoir Le Souffleur, Les Galets et Baie-Mahault.

Les côtes de La Désirade sont marquées par de hautes falaises et quelques plages de sable fin. Par ailleurs, son emplacement est propice au vent. À cela s’ajoute une terre aride, incompatible avec toute forme d’agriculture malgré un climat tropical humide. L’île est de ce fait peu habitée et les Désiradiens vivent essentiellement de la pêche. D’ailleurs, ils occupent seulement une petite partie de l’île. L’accès à l’île se fait par bateau et par avion. Il faut compter 45 min pour relier La Désirade et Saint-François en bateau et 15 min pour un vol entre l’île et l’aéroport Pôle Caraïbes.

À visiter à La Désirade

La richesse de la faune et de la flore de La Désirade en fait une destination de rêve pour les amoureux de la nature. L’île regorge d’espèces animales et végétales impressionnantes comme le cactus-cierge et les iguanes des Petites Antilles. Actuellement, La Désirade séduit aussi de nombreux plongeurs pour la singularité de son milieu sous-marin, caractérisé notamment par une barrière corallienne d’une beauté inouïe. Par ailleurs, des randonneurs et excursionnistes venus des quatre coins du monde viennent chaque année découvrir les ruines de la léproserie, le cimetière marin et d’autres sites charmants.

Votre séjour est davantage axé sur les monuments historiques et culturels ? Découvrez les églises Notre-Dame du Calvaire et Notre-Dame-De-Bon-Secours et leur architecture singulière. Vous aimerez aussi le phare de la Pointe Double. La Désirade est pour le moment épargnée par le tourisme de masse, ce qui en rend la visite particulièrement agréable, l’aspect sauvage et préservé de l’île constituant son atout majeur. Les habitants, peu nombreux, sont très accueillants et conviviaux. Leur hospitalité ne manquera pas de rendre votre séjour agréable.

jeudi 6 mai 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :