Les débuts du groupe Kassav’

Avant même le chanteur guadeloupéen Francky Vincent et le groupe Zouk Machine, le groupe Kassav’ est le premier à avoir fait la promotion du Zouk guadeloupéen au quatre coins du monde. Créé en 1979 par Pierre-Edouard Décimus, ce groupe guadeloupéen ayant fait du Zouk son genre musical de prédilection s’est fait un nom sur la scène musicale internationale en moins de 5 ans. Effectivement, le groupe Kassav’ a entre autres réussi à produire un spectacle digne d’un groupe professionnel au Zénith de Paris en 1985. Un spectacle inoubliable pour ceux ayant eu la chance d’y assister.

Le Groupe Kassav réunit au début 6 membres actifs à savoir Jocelyne Béroard, Jean-Claude Naimro, Pierre Edouard Décimus, Georges Décimus, Jean-Philippe Marthely et l’incontournable Jacob Desvarieux. Georges Décimus quitte le groupe pour d’autres projets en 1991 et le réintègre en 2004. Le groupe Kassav’ a fêté ses 20 ans à Bercy en 1999 et ses 30 années d’existence en 2009. Depuis le retour de Georges Décimus en 2004, le groupe Kassav’ a repris un second souffle. Par contre, Pierre Edouard Décimus n’est plus actuellement un membre actif du groupe Kassav’.

La promotion mondiale de la culture guadeloupéenne par le groupe Kassav’

Le groupe Kassav’ fait valoir la culture guadeloupéenne à travers ses chansons. Même en intégrant des rythmes typiques des genres de musiques tendances des années 80 et 90 tels que le reggae, le groupe Kassav’ utilise toujours des instruments typiquement guadeloupéens tels que le gwoka, le tambour bèlè, etc. La création même du groupe est justement née de la volonté de Pierre Edouard Décimus de mettre en second plan le nom de son ancien groupe baptisé « Les Vikings de la Guadeloupe ». Ceci, puisqu’un tel nom ne reflète en rien ni la culture ni la tradition du peuple guadeloupéen.

Depuis sa création à nos jours, le groupe Kassav’ a, à son actif, plus de 15 albums, plus de 12 compilations, huit albums live ainsi que quelques DVD. Parmi les tubes ayant fait la renommée du groupe s’alignent « Love and Ka dance », « Kakika », « Doudou » ou encore « Kolé Seré » dans lequel s’illustre la sublime Jocelyne Béroard. Les thèmes des chansons du groupe Kassav’ parlent de la vie quotidienne, mais également des particularités du mode de vie des Guadeloupéens. Au cœur de son tube « Zouk la sé sèl médikaman nou ni », le groupe parle particulièrement du Zouk et de ses bienfaits sur les mélomanes. Actualisez votre passion pour les chansons de Kassav’ et pour le zouk guadeloupéen !

samedi 17 avril 2010, par redaction

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :