Le Bébélé, une histoire, une tradition

En termes de gastronomie guadeloupéenne, le Bébélé représente une véritable institution. Ce plat figure parmi la liste des mets typiques de cet archipel des Antilles Françaises. Il date de l’époque de la traite des esclaves, lorsque ces derniers recevaient de la part de leur maître les abats des bœufs tués. Les femmes se mettaient alors à agrémenter les tripes de bœufs de bananes vertes, une des bases de la cuisine guadeloupéenne, de dombrés ou boulettes de farine et d’eau, de fruits à pains, de citron et autres légumes. Elles mettaient dans leur marmite un peu de tout ce qu’elle trouvaient alors dans leur case.

Pour les esclaves, le Bébélé constituait un véritable festin. Le plat a conservé cette valeur jusqu’à nos jours pour devenir un incontournable des repas de famille en Guadeloupe. En plus de son histoire, l’authenticité de la recette réside dans le fait qu’elle contient des bananes vertes, traditionnellement appelées "poyos" ou "ti nain" ainsi que des fruits de l’arbre à pain. Ces ingrédients constituent les piliers de la gastronomie Guadeloupéenne. Aujourd’hui, avant une journée à la plage ou une journée de détente en famille, le Bébélé est de rigueur. Rater ce plat serait comme de manquer les pâtes en Italie.

Bébélé : la recette

Même si certains hôtels, restaurants ou même particuliers prennent quelques libertés avec la recette originale du Bébélé, la base reste toujours la même. Mais pour vous, voici l’authentique et traditionnelle version de la recette du Bébélé. Pour les ingrédients, vous aurez bien évidemment besoin de poyos ou ti nain, 10 pièces pour être précis, 1 kilogrammes de tripes, 100 grammes de lardons, 500 grammes de dombrés, 1 fruit à pain, une carotte, 3 citrons et des épices pour relever le goût. Car même si le Bébélé puise ses racines du côté de l’Afrique, son côté créole est bel et bien marqué. Donc, pour les épices, du piment et des girofles. Et pour agrémenter le plat, des oignons, du persil, du thym et des cives.

Épluchez et nettoyez les légumes, les fruits à pain et les poyos. Découpez les ensuite en petits dés. Nettoyez soigneusement les tripes avec le jus de deux citrons, avant de les découper en petits morceaux. Taillez les lardons de la même façon. Placez les tripes préalablement blanchies dans une cocotte pour les faire cuire avec les lardons. Hachez finement les condiments (oignons, persils, thym et cives) et ajoutez le tout aux tripes. Salez et poivrez. Ajoutez ensuite les fruits et légumes en dés, les dombrés et recouvrez l’ensemble avec de l’eau. Faites mijoter le tout à feu doux jusqu’à ce que le mélange soit bien épais. Pendant la cuisson, mélangez de temps en temps. Lorsqu’il apparaît bien crémeux, cela signifie que le Bébélé est prêt. Alors à vos assiettes !

jeudi 21 janvier 2010, par redaction

Newsletter - Votre mail :