Le bois d’Inde sent l’anis, le girofle, et la citronnelle

Le bois d’Inde est un arbuste qui pousse partout aux Antilles, même dans les jardins. Comme son nom ne l’indique pas, le bois d’Inde n’a pas été exporté d’Asie. Il s’agit d’un végétal réellement originaire des Antilles. Son appellation proviendrait d’une petite anecdote liée à Christophe Colomb qui croyait se trouver en Inde, c’est ainsi qu’il aurait baptisé cet arbuste aux senteurs envoûtantes. Par ailleurs, les Antilles sont également appelées West Indies ou Indes Occidentales, ce qui pourrait aussi expliquer le nom de l’épice. Les feuilles et les graines de cet arbuste sont largement exploitées dans la gastronomie guadeloupéenne.

Le bois d’Inde est classé parmi les épices les plus utilisées dans la cuisine créole. Notons que tous les condiments destinés à rehausser le goût des préparations sont désignés sous le terme d’épices en Guadeloupe, comme le piment, les herbes, les graines, le miel, l’ail, etc. Les feuilles du bois d’Inde ressemblent beaucoup à celles du Laurier mais leur saveur est tout à fait différente. Quand elles sont écrasées, elles dégagent un parfum d’anis et de citronnelle mélangé à celui de la girofle. Les graines du bois d’Inde sont aussi appelées poivre de Jamaïque et sont la plupart du temps réduites en poudre.

Le bois d’Inde et ses vertus thérapeutiques

Outre sa grande utilité dans la cuisine guadeloupéenne, le bois d’Inde est également exploité pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. En l’occurrence, le Bay-Rum peut être utilisé comme lotion pour soulager les rhumatismes, les contusions et les maux de tête. Les feuilles macérées dans du rhum durant 15 jours ont les mêmes effets, utilisées en friction. En décoction, les feuilles sont excellentes pour combattre la toux, le rhume, la grippe, la fièvre et les douleurs abdominales. Les feuilles écrasées s’appliquent directement pour soulager les céphalées et pour soigner les blessures.

En distillant les feuilles du bois d’Inde, de l’huile essentielle est obtenue. L’huile du bois d’Inde mélangée avec l’huile d’amande douce sert pour les massages. Elle s’avère très efficace contre les courbatures et les douleurs du fait de ses propriétés vasodilatatrices. Mélangée avec l’huile de coco, elle peut être utilisée pour soulager les démangeaisons et pour protéger des coups de soleil. Utilisée en émulsion, elle est efficace pour se prémunir des piqûres de moustiques et pour fortifier les cheveux. Pour conserver les feuilles de bois d’Inde, il est conseillé de les attacher en bouquet, puis de les suspendre à l’air libre. Il est aussi possible de les garder dans un bocal.

vendredi 19 février 2010, par redaction

+ d'infos sur "accueil"

Newsletter - Votre mail :